www.faune-maine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Hirondelle de fenêtre 19-20
       - 
Rougequeue noir 2020
       - 
Lézard des murailles 2020
       - 
Citron 2020
       - 
Merle noir 2020
       - 
Azuré des nerpruns 2020
       - 
Tircis 2020
       - 
Aurore 2020
       - 
Moineau domestique 2020
       - 
Moineau friquet 2020
       - 
Vulcain 2020
       - 
Paon du jour 2020
       - 
Robert-le-diable (C-blanc) 2020
       - 
Martinet noir 2020
       - 
Ver luisant 2020
 - 
Les galeries
Information
 - 
Actualités
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas, enquêtes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
Publications
 - 
Sur les chemins de Lacampagne : revues scientifiques de la LPO Sarthe
Oiseaux
  Enquêtes
    - 
STOC-EPS
    - 
EPOC
    - 
Observatoire Rapaces
    - 
Module oiseaux des jardins - Mode d'emploi
  Comité d'Homologation du Maine (CH Maine)
    - 
Présentation du CH Maine
    - 
Règlement intérieur du CH Maine
    - 
Liste des espèces soumises à homologation en 53 et 72 - Fiche d'homologation
    - 
Rapports du CH Maine
    - 
Lien vers le Comité d'Homologation National (CHN)
 - 
Vous trouvez un oiseau bagué - Quoi faire?
 - 
Date d'arrivée des estivants en Sarthe
Mammifères
 - 
les Chauves-souris
 - 
Aide à l'identification
Reptiles et Amphibiens
 - 
Atlas amphibiens reptiles des Pays de la Loire
 - 
Aide à l'identification
Insectes
 - 
Aide à l'identification
 - 
Atlas des odonates de la Mayenne
 - 
Atlas provisoire des Orthoptères en Mayenne - Etat 2014
Mode d'emploi de la base - Code de déontologie
 - 
Vérificateurs www.faune-maine.org
 - 
Mode d'emploi de la base
 - 
Code de déontologie
Listes de discussions départementales
 - 
ObsMaine
 - 
Acoustique chiro Pays de la Loire is a Groupe
 - 
Chauves-souris en Pays de la Loire
 - 
Papillons72
 - 
Orthopteres72
 - 
Odonates72
 
Le réseau des dites Visionature / Biolovision dans le monde
 
Naturalist : l'appli pour smartphones
Les liens

Actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 227
 
jeudi 16 juillet 2020
Mammifères
Mission hérisson, c'est parti !
Mission hérisson, c'est parti !
 

La Mission hérisson, opérationnelle dès ce 16 juillet, est un observatoire au long cours. Il s'agit d'une enquête de science participative dont le succès repose sur la contribution du plus grand nombre d'enquêteurs possible. N'hésitez-pas à vous en faire les ambassadeurs et à en parler autour de vous.

Objectifs ?

La Mission hérisson vise à dresser la carte détaillée de l'espèce, déterminer sa tendance d'évolution et, si les données sont suffisamment abondantes, étudier les variations de densité selon les régions et les habitats, voire tenter d'évaluer l'effectif de la population nationale

Tous ces éléments sont importants pour connaître l'état de santé d'un petit mammifère, dont le déclin est évident dans certaines régions mais hélas non documenté.

Matériel nécessaire ?

Pour participer, il faut s’équiper d’un tunnel à empreintes. Ce petit dispositif est facile à construire. Le site de Mission hérisson propose des plans précis à respecter absolument pour que les données collectées puissent être comparées. Il est aussi possible de se procurer un kit d'enquête déjà tout prêt.

Un appareil photo numérique, un smartphone, un scanner ou une photocopieuse vous permettront de numériser les relevés d'empreintes et de les poster sur le site national. Pas besoin d'avoir une grande définition.

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFnews/TunnelempreintesAntoineMEUNIER.jpg

Kit "Mission hérisson". © Antoine Meunier.

Temps nécessaire à la mission ?

Chaque session d'enquête dure 5 nuits consécutives. Les indices de présence doivent être relevés chaque matin. Cela prend quelques secondes. Les données peuvent être transmises en quelques minutes.

On peut effectuer plusieurs sessions d'enquête chaque année, en un même lieu ou dans des habitats différents et nous vous invitons à renouveler l'opération chaque année.

Comment procéder ?

Après avoir positionné le tunnel (fixé avec des sardines s'il est léger), il convient de l'appâter avec quelques croquettes, d'enduire les tampons d'encre naturelle faite à base de charbon et l‘huile végétale et de disposer deux feuilles de papier à chaque entrée du tunnel.

A partir de là, tout petit gourmand ou tout petit curieux laissera la trace de son passage. Dès lors, vous allez pouvoir jouer les inspecteurs et déterminer quelle espèce a emprunté votre tunnel. En cas de doute, la communauté des experts de la mission, vous aidera dans vos déterminations.

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFnews/Empreinteshrissonlite.jpg

Pour transmettre vos observations, pas besoin de saisie compliquée. Il suffit de faire un cliché des pages d'empreintes et de les poster sur le site missionherisson.org, développé en partenariat avec Mosaic, centre de compétence du Muséum national d'Histoire naturelle et de l'Université de la Sorbonne.

Quand ?

Quand vous le souhaitez, mais un délai de six semaines doit être respecté si vous souhaitez renouveler une session d'enquête sur un même site. Durant cette période, n'hésitez pas à positionner votre tunnel ailleurs ou à le prêter à vos proches pour que d'autres relevés soient effectués.

Où ?

Partout où vous voulez, dans le respect des règles de propriété privée. Cela peut-être votre jardin, celui de vos proches, une haie près de chez vous, le site de vos vacances, votre petit coin de nature privilégié...

Petit conseil : disposez le tunnel le long d'une structure linaire comme une haie, un muret ou un alignement de buissons.

Rendez-vous sur le missionherisson.org

Pour découvrir comment obtenir ou construire un tunnel à empreintes, tout savoir sur le hérisson, comment contribuer à l'enquête, transmettre vos observations et bien plus encore, rendez-vous sur le site de l’enquête : https://missionherisson.org

Contact : mission.herisson@lpo.fr

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFnews/EnquteHZ.png
 

posté par Claire Chatagnon
 
jeudi 16 juillet 2020
Appel à communications - Rencontres naturalistes et gestionnaires d'espaces naturels 🌲

La coordination régionale LPO Pays de la Loire et le Conservatoire d’espaces naturels Pays de la Loire organisent les
Rencontres des naturalistes et gestionnaires d’espaces naturels des Pays de la Loire

 

Sur la thématique :
Le foncier : clé de la gestion des espaces naturels 

Cette manifestation se déroulera du jeudi 26 novembre au samedi 28 novembre 2020, au Lycée des métiers de l'agriculture du Haut-Anjou à Château-Gontier (53).

 

 

Nous recherchons des volontaires qui souhaiteraient partager leurs travaux sous la forme d’un exposé oral (20 à 30 minutes) ou de posters.
Ces propositions de communication peuvent être :

  •  en lien avec la thématique de cette édition : Le foncier : clé de la gestion des espaces naturels
  • sur tout autre sujet en lien avec l'acquisition et Ie développement de la connaissance naturaliste (faune, flore, habitats) en Pays de la Loire

II est également possible d’intervenir pour solliciter ou informer les observateurs d'enquêtes, atlas, recensements... en cours, sur un format plus court (10 à 15 minutes).

Merci d’envoyer vos propositions de communication à Benoît Marchadour ou Fabrice Normand, avant le 07 septembre 2020.

 

 

 

 

Contact et infos
Fabrice Normand
Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire
1 rue Célestin Freinet  – 44200 Nantes

f.normand@cenpaysdelaloire.fr
02 28 20 63 02

Benoît Marchadour
Coordination régionale LPO Pays de la Loire
35 rue de la Barre – 49000 Angers

benoit.marchadour@lpo.fr
02 41 44 44 22
06 48 35 83 78

 

posté par Claire Chatagnon
 
mardi 7 juillet 2020
Coléoptères
Que sont devenus les Vers luisants ?

Nous lançons cet appel à tous les observateurs, c'est le plein moment pour les observer : une soirée douce voire chaude, parcourez quelques dizaines ou centaines de mètres autour de chez vous à la nuit juste tombée et dites nous si ils sont toujours là !
vous pourrez renseigner vos données dans le groupe coléoptères !
Pour en savoir plus : le flyer de Mayenne Nature Environnement ci-dessous et la carte ver luisant à retrouver dans le bandeau de gauche (Données et analyses)

posté par Benoît Duchenne
 
mardi 7 juillet 2020
Oiseaux
Oiseaux : Les observations remarquables en mayenne - printemps 2020

A lire en ce début d'été : une saison exceptionnelle avec le confinement et quelques découvertes : les 2 premières colonies de Héron gardeboeufs, un couple de pie-grièche à tête rousse, 2 données de Guêpiers, et une première départementale : le passage d'un jeune Aigle de Bonelli début avril détecté parce qu'équipé d'une balise ! - rédaction Lionel Manceau
 

posté par Benoît Duchenne
 
mercredi 1 juillet 2020
Reptiles
Week-end herpétologique Sarthois

Bonjour à toutes et à tous,

 

Au vue du contexte actuel, le CPIE et la LPO Sarthe n’ont pas maintenu le weekend de prospection herpétologique prévu en cette fin de mai. Néanmoins nous sommes dans la dernière année de mobilisation de l’atlas régional sur les Amphibiens et Reptiles et il y a encore de nombreux secteurs sous prospectés dans notre département.

Afin de pouvoir maintenir la dynamique tout en respectant les procédures pour limiter la propagation du covid 19, nous souhaitons mettre en place des journées de prospection, en binôme ou en solitaire selon votre choix, en vous proposant des dates (dernier weekend de mai et premier weekend de juin) et des secteurs de prospections.

Dans le cas où vous êtes en binôme, nous souhaitons que vous respectiez les conditions suivantes :

-          Port du masque obligatoire

-          Respect des gestes barrières

-          Désinfection régulière des mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique

-          Respect d’une distance d’1,5 m entre vous

-          Pas de prêt de matériel entre vous

-          Dans le cas d’un co-voiturage, 1 personne à l’avant et 1 personne à l’arrière, désinfection avant et après de la portière et ceinture de sécurité, port du masque, stockage du matériel de chacun dans des sacs distincts afin d’éviter les manipulations.  

 

Par rapport à l’organisation de ces journées, nous vous invitons à compléter le formulaire suivant afin de vous indiquer des modalités plus précises. Le principe étant, vous êtes en binôme ou en autonomie à explorer la campagne sarthoise, pieds de haie, lisière, talus, bords de route végétalisés, mares, etc. sur le(s) secteur(s) que vous aurez choisi (nous vous transmettrons les cartes du SCAN25 de l’IGN correspondantes).  Vous pouvez consulter le guide d’investigation  qui vous donnera des éléments sur les méthodes de recherche et de détection des différentes espèces à rechercher.

Attention au respect de la propriété privée, les sarthois peuvent être très à cheval sur cette notion, assurez-vous d’avoir les accords afin d’éviter des désagréments. De notre côté, nous enverrons un mail d’information aux collectivités pour les informer de ces journées et nous vous fournirons une lettre de mission et une photocopie de l’autorisation de capture valable dans le cadre de l’atlas pour justifier votre présence sur le terrain. Vous pourrez également vous munir de la plaquette de présentation de l’atlas si vous le souhaitez.

 

Concernant le relevé des données, vous pouvez utiliser les fiches amphibiens et reptiles pour noter vos observations ou les saisir directement via votre smartphone avec l’application NaturaList.     Il faut au minimum les informations suivantes : localisation précise (soit coordonnées géographiques ou point sur la carte) – commune et n° de la maille - date de l’observation – noms des observateurs – espèces observées – stade : adulte – juvénile – larve – cadavre. Si vous avez un doute sur l’identification de l’individu n’hésitez pas à prendre des photos pour que nous puissions ensuite faire sa détermination.

Pour les relevés papiers, nous souhaiterions privilégier la saisie par vous-même sur l’une des deux bases de données existantes : Faune Maine ou Kollect. Si l’usage de ces outils n’est pas pour vous alors nous verrons ensemble les modalités pour la transmission des données.

 

En fonction des secteurs que vous aurez choisi, Morgane Sineau (msineau@cpie72.fr)

ou Frédéric Lécureur (frederic.lecureur@lpo.fr) sera votre interlocuteur.

 

Nous vous remercions de votre contribution.

 

Morgane du CPIE VSL et Frédéric de la LPO Sarthe

posté par Jacky Melocco
 
jeudi 11 juin 2020
Avancement de l'atlas herpétologique régional

Bonjour à toutes et à tous,

 

Depuis 2016, vous vous êtes mobilisés pour contribuer au projet d’atlas régional, merci encore pour votre participation. Malgré le contexte actuel, le projet de publication de l’ouvrage continue d’avancer et l’année 2020 est la dernière année de prospection, ainsi avec la sortie du confinement annoncée nous avons encore besoin de vous pour récolter un maximum d’observations (tout en respectant les gestes barrières et les mesures gouvernementales) et/ou saisir les données restées dans vos carnets. Vous pouvez consulter les mailles prioritaires et les cartes de répartition actualisées pour les Amphibiens et les Reptiles afin de voir l’état d’avancement de l’atlas.

 

Nous vous sollicitons également aujourd’hui car nous lançons un appel à contribution de photographies afin d’illustrer l’ouvrage régional. Vous trouverez l’ensemble des informations dans le document en pièce jointe.   

 

Un grand merci pour votre mobilisation !!!

 

Morgane SINEAU pour l’URCPIE PDL, Benoît MARCHADOUR pour la coordi LPO PDL et Philippe EVRARD pour le Groupe Herpéto PDL.

posté par Claire Chatagnon
 
mercredi 3 juin 2020
Week-end herpétologique Sarthois

Bonjour à toutes et à tous,

 

Au vue du contexte actuel, le CPIE et la LPO Sarthe n’ont pas maintenu le weekend de prospection herpétologique prévu en cette fin de mai. Néanmoins nous sommes dans la dernière année de mobilisation de l’atlas régional sur les Amphibiens et Reptiles et il y a encore de nombreux secteurs sous prospectés dans notre département.

Afin de pouvoir maintenir la dynamique tout en respectant les procédures pour limiter la propagation du covid 19, nous souhaitons mettre en place des journées de prospection, en binôme ou en solitaire selon votre choix, en vous proposant la date du premier weekend de juin et des secteurs de prospections.

Dans le cas où vous êtes en binôme, nous souhaitons que vous respectiez les conditions suivantes :

  • Port du masque obligatoire
  • Respect des gestes barrières
  • Désinfection régulière des mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique
  • Respect d’une distance d’1,5 m entre vous
  • Pas de prêt de matériel entre vous
  • Dans le cas d’un co-voiturage, 1 personne à l’avant et 1 personne à l’arrière, désinfection avant et après de la portière et ceinture de sécurité, port du masque, stockage du matériel de chacun dans des sacs distincts afin d’éviter les manipulations.  

 

Par rapport à l’organisation de ces journées, nous vous invitons à compléter le formulaire suivant afin de vous indiquer des modalités plus précises. Le principe étant, vous êtes en binôme ou en autonomie à explorer la campagne sarthoise, pieds de haie, lisière, talus, bords de route végétalisés, mares, etc. sur le(s) secteur(s) que vous aurez choisi (nous vous transmettrons les cartes du SCAN25 de l’IGN correspondantes).  Vous pouvez consulter le guide d’investigation  qui vous donnera des éléments sur les méthodes de recherche et de détection des différentes espèces à rechercher.

Attention au respect de la propriété privée, les sarthois peuvent être très à cheval sur cette notion, assurez-vous d’avoir les accords afin d’éviter des désagréments. De notre côté, nous enverrons un mail d’information aux collectivités pour les informer de ces journées et nous vous fournirons une lettre de mission et une photocopie de l’autorisation de capture valable dans le cadre de l’atlas pour justifier votre présence sur le terrain. Vous pourrez également vous munir de la plaquette de présentation de l’atlas si vous le souhaitez.

 

Concernant le relevé des données, vous pouvez utiliser les fiches amphibiens et reptiles pour noter vos observations ou les saisir directement via votre smartphone avec l’application NaturaList.     Il faut au minimum les informations suivantes : localisation précise (soit coordonnées géographiques ou point sur la carte) – commune et n° de la maille - date de l’observation – noms des observateurs – espèces observées – stade : adulte – juvénile – larve – cadavre. Si vous avez un doute sur l’identification de l’individu n’hésitez pas à prendre des photos pour que nous puissions ensuite faire sa détermination.

Pour les relevés papiers, nous souhaiterions privilégier la saisie par vous-même sur l’une des deux bases de données existantes : Faune Maine ou Kollect. Si l’usage de ces outils n’est pas pour vous alors nous verrons ensemble les modalités pour la transmission des données.

 

En fonction des secteurs que vous aurez choisi, Morgane Sineau (msineau@cpie72.fr)

ou Frédéric Lécureur (frederic.lecureur@lpo.fr) sera votre interlocuteur.

 

Nous vous remercions de votre contribution.

 

Morgane du CPIE VSL et Frédéric de la LPO Sarthe

posté par Julien Moquet
 
mardi 19 mai 2020
Oiseaux
A lire : les observations remarquables de l'hiver 2020 en Mayenne

Rédigé par Lionel Manceau. Retour sur un hiver doux ! Bonne lecture et bonnes observations.

posté par Benoît Duchenne
 
mardi 12 mai 2020
Enquête pour les Rencontres des Naturalistes et Gestionnaires d’Espaces Naturels des Pays de la Loire

En janvier 2010, la Coordination régionale LPO Pays de la Loire initiait les 1ères Rencontres régionales des Naturalistes des Pays de la Loire.

En octobre 2016, le CEN Pays de la Loire initiait quant à lui le 1er Forum régional des Gestionnaires d’Espaces naturels des Pays de la Loire.

Ensemble, à partir de novembre 2017, la LPO et le CEN PDL ont mutualisé leurs 2 évènements, en créant les 1ères Rencontres des Naturalistes et Gestionnaires d’Espaces Naturels des Pays de la Loire.

Au bout de 3 éditions communes (201/2018/2019), nous prenons le temps du bilan, constatant notamment une réelle mobilisation des gestionnaires d’espaces naturels mais une baisse de fréquentation du réseau naturaliste à cette manifestation régionale désormais mutualisée, qui nous interpelle donc.

C’est le sens de ce message, visant à solliciter votre vision sur les éventuelles raisons, tant sur la forme que sur le fond, d’une désaffection des réseaux naturalistes lors de ces rencontres mutualisées entre naturalistes et gestionnaires d’espaces naturels. Nous sommes également preneurs de vos propositions et suggestions en la matière.

 Pour aider à la démarche, nous avons créé un formulaire en ligne https://framaforms.org/enquete-sur-les-rencontres-des-naturalistes-et-gestionnaires-despaces-naturels-1588663201 (NB : si le lien ne fonctionne pas directement, faites un copier/coller dans la barre des taches) sur lequel nous avons avancé quelques questionnements mais, bien entendu, l’expression libre est également tout à fait possible.

Nous nous tenons à votre disposition pour tout échange complémentaire et vous remercions par avance de votre contribution, qui nous sera précieuse afin d’apporter les améliorations nécessaires à l’organisation.

Merci par avance pour vos retours et contributions.

Au plaisir de vous revoir prochainement une fois déconfinés.

Et d’ici là, prenez soin de vous et de vos proches.

Pour l’équipe d’organisation,

Pour la CR LPO PDL : Benoît Marchadour benoit.marchadour@lpo.fr et Mickael Potard mickael.potard@lpo.fr

Pour le CEN PDL : Fabrice Normand f.normand@cenpaysdelaloire.fr et Franck Boitard f.boitard@cenpaysdelaloire.fr

posté par Claire Chatagnon
 
vendredi 1 mai 2020
Oiseaux
Confinés mais aux aguets ! 7ème défi faune maine : Le Martinet noir et l'Hirondelle de fenêtre

Ca y est ! Chez les oiseaux, avec le 1er mai, les migrateurs sont presque tous arrivés !
Le Martinet noir va on l'espère égayer notre ciel dans les villages et en ville (photo Martinet en vol Antoine Muriani sur faune-maine). Notre 7 ème défi sera de le repérer et de le signaler ainsi que sa cousine  l'Hirondelle de fenêtre.

Le Martinet noir est brun très foncé paraissant noir, avec une silhouette caractéristique, de longues ailes en forme de lame de faux et une queue échancrée, son vol est rapide.  Le martinet noir passe sa vie en vol et ne se pose que pour se reproduire. Ses ailes sont si longues qu'il ne peut s'envoler qu'en se lançant dans le vide. Si par accident il se retrouve au sol, il ne pourra pas redécoller. Très vite surtout si le temps est beau, nous entendrons ses trilles et verront des poursuites. Il niche dans les maisons, dans un trou situé assez haut ou sous le toit.
Découvrez le Martinet et écoutez son cri sur oiseaux.net https://www.oiseaux.net/oiseaux/martinet.noir.html